SI LOIN D'ICI


SI LOIN D'ICI

C’était un grand jour d’hiver, 

Pour ma mère et puis mon père,

Qui ont vu leur fils apparaître.

Toi qui es né si loin d’ici,

Où la guerre a tout détruit,

Où la misère c’est pour la vie.


Mon enfance était heureuse,

Mes chansons étaient joyeuses,

Me donnant la liberté.

Tu vivais dans la tristesse,

Sans avoir aucune pièce,

Pour te nourrir et t’habiller.


(REFRAIN)

Toi qui vis si loin d’ici,

Dans la souffrance et la furie,

La guerre est une folie.

Je n’sais pas ce que tu vis,

Tous les jours dans ton pays,

Moi j’n’ai pas vécu ceci.


Tu n’as jamais su écrire,

Tu ne pourras jamais réussir,

Tes rêves je peux te le dire.

Oui je vis dans le bonheur,

Et sans jamais avoir peur,

D’être comme toi dans la terreur.


(REFRAIN)

Toi qui vis si loin d’ici,

Dans la souffrance et la furie,

La guerre est une folie.

Je n’sais pas ce que tu vis,

Tous les jours dans ton pays,

Moi j’n’ai pas vécu ceci.


Oui mais on ne sait jamais, 

Dans la vie tout peut arriver,

Pourrais-je subir ces clichés ?

Je saurais ce que tu vis,

Tous les jours depuis petit,

Mais je n’en ai pas envie.


(REFRAIN)

Toi qui vis si loin d’ici,

Dans la souffrance et la furie,

La guerre est une folie.

Je n’sais pas ce que tu vis,

Tous les jours dans ton pays,

Moi j’n’ai pas vécu ceci.